Blog Digital Marketing WSI France

OBAMA 4 MORE YEARS, LE NOUVEAU PRÉSIDENT AMÉRICAIN RÉÉLU GRÂCE AU WEB ?

Publié par Gilles Dandel le 7 novembre 2012

USA_election
YES HE DID ! ! ! 

A chaque scrutin présidentiel, de nouveaux moyens technologiques sont à disposition des candidats. Et le vainqueur est souvent celui qui a su tirer le meilleur parti de ces outils. Franklin Roosevelt avec la radio, John Kennedy avec la télé, Barack Obama en 2008 avec Internet (notamment Facebook & Twitter), ce 6 Novembre 2012 s’annonçait plus serré !

Alors que les derniers votants se rendaient aux urnes hier soir, nous avons pu constater qu’Internet a pris encore davantage de poids en 2012 dans les campagnes électorales des candidats. Ainsi, Zac Moffatt, le cerveau de la campagne digitale de Romney, déclare "Pour la première fois, la persuasion par le biais des medias numériques prend une part essentielle dans le processus électoral". 

Rien d’étonnant finalement lorsque l’on sait qu’aujourd’hui deux tiers des américains sont sur les réseaux sociaux (2 fois plus qu’en 2008), ou encore que plus de 90% d’entre eux ont déjà entendu parler du site twitter, contre 5% en 2008.
D’après twitter justement, les 10,3 millions de tweet échangés en 1h30 lors du premier débat entre Barack Obama et Mitt Romney le 4 octobre dernier constituent un record pour un événement politique.
Ce boom des réseaux sociaux, le gouvernement américain l’a parfaitement intégré et l’utilise dorénavant pour impliquer ses citoyens, ayant notamment développé avec Microsoft une application sociale , permettant de s’inscrire en ligne sur les listes électorales.

Les moyens financiers et humains déployés par les deux candidats dans leur campagne numérique sont à la hauteur de l’importance prise par cette dernière, et atteignent 15% de leur budget publicitaire global. Barack Obama a rassemblé une équipe de 750 personnes entièrement dédiée à sa campagne sur internet (à voir Médias Le magazine : « Débat - Le rôle des médias dans la campagne présidentielle américaine ») . L’équipe de Mitt Romney étant quand à elle composée de 87 personnes.

Outre les sites internet et les réseaux sociaux, les candidats ont également développé des outils et applications permettant aux utilisateurs d’obtenir des informations utiles sur la campagne, mais aussi de s’engager pour celui qu’ils veulent voir président, l’aider à lever des fonds et gagner des voix, notamment parmi leurs proches et leur voisinage.

En outre, ces outils permettent aux candidats de collecter des données précieuses sur leurs votants (sexe, âge, localisation,…), leur permettant ensuite de cibler et personnaliser avec précision leurs messages, leur donnant ainsi un impact bien plus important. C’est ce qu’on appelle le microtargeting, technique déjà utilisée en entreprise mais assez nouvelle en politique, et qui est jugée comme une de celle qui a le plus pesé sur le résultat de ces élections.

Page Facebook de Barack Obama: 32 519 247 Fans !

 A ce jeu là, Obama a eu une longueur d’avance sur son concurrent, même si l’issue du scrutin ne n'a pas été conditionnée uniquement par cette bataille du net. Mais comme nous dit Tom Rosentstiel, du Centre de recherche Pew sur le journalisme à l'AFP, «Historiquement les candidats qui ont utilisé le progrès technique avaient un avantage».

Et cela s'est une nouvelle fois vérifié lors des élections Américaines 2012, tôt ce matin les résultats sont tombés : OBAMA DID IT AGAIN !

Si vous aussi prenez conscience de l’importance d’une stratégie marketing internet efficace, en politique comme en entreprise, et souhaitez booster votre potentiel via les nouvelles technologies et le web, contactez un de nos consultants proche de votre région.

Assistez également à nos conférences gratuites en ligne en vous inscrivant ici

Catégories: Evènements